Accueil > Ligne Roset : les secrets d'un succès

Ligne Roset : les secrets d'un succès

Entreprendre.fr

Avec ses marques design haut de gamme Cinna et Ligne Roset, le groupe familial créé en 1860 dans l’Ain a su se renouveler pour coller aux attentes de consommateurs urbains et branchés. Ses 700 magasins dans le monde et 900 salariés réalisent 325 M€ de CA retail (130 M€ prix usine HT), notamment grâce à la branche BtoB et aux bateaux de croisière. Rencontre avec Patrick Sztajnbok, directeur de la marque Ligne Roset.

La hausse des ventes de meubles au 1er semestre 2016 concerne-t-elle Ligne Roset aussi ?

 

Oui, le marché de l’ameublement contemporain de création haut de gamme est une niche sur le marché global du meuble et nous constatons cette reprise depuis 12 mois. Nous allons faire 6% de croissance cette année, soit un peu mieux que le marché global français.

 

à lire aussi

 

En quoi votre concept se démarque-t-il de la concurrence ?

 

Les maîtres mots sont créativité et anticonformisme : la création de chacun de nos produits est confiée à un designer, qu’il s’agisse d’un simple vase ou d’un programme complet de canapés ou de meubles. Nous travaillons avec une centaine de designers du monde entier, depuis le jeune créateur débutant qui sort de l’école Camondo aux stars mondiales du design telles Pierre Paulin ou les frères Bouroullec.

 

Nos meubles originaux, fabriqués avec soin dans nos propres usines (notre positionnement est haut de gamme, même si nous sommes perçus comme du luxe à la française dans certaines parties du monde), plaisent aux quatre coins de la planète. Notre développement international, initié dès le début des années 60, est aussi un facteur distinctif : nous sommes le premier exportateur français de la profession ! Notre collection comporte d’ailleurs un modèle leader, le canapé Togo, le canapé design le plus vendu au monde avec 1.500.000 exemplaires produits depuis sa création en 1973.

 

Où concevez-vous et faites-vous fabriquer vos meubles ?

Nos meubles sont intégralement conçus, développés et fabriqués en France dans l’un de nos 5 sites de production dans l’Ain, à 70 km à l’est de Lyon. Le groupe emploie 900 personnes et s’étend sur plus de 155.000 m² d’usines pour la fabrication des sièges, meubles, accessoires et luminaires.

 

Nous sommes fabricants depuis 1860, et nos usines sont l’ADN de nos marques, contrairement à la plupart de nos concurrents qui sont d’abord des négociants.

 

Quelle part de votre CA réalisez-vous à l’étranger ?

Nous réalisons 65% de notre CA à l’international ! Nous sommes ainsi présents dans plus de 65 pays dans le monde. Notre groupe possède 5 filiales commerciales à NYC, Londres, Genève, Milan et Freiburg en Allemagne. Par ailleurs, le groupe est en très fort développement en Chine avec l’ouverture de son 20ème magasin.

 

Les USA sont également en forte croissance (40 magasins exclusifs sur le territoire américain) et notre branche Ligne Roset Contract (BtoB hôtels/restaurants/bateaux de croisières) connaît également un fort développement en ayant signé un très beau partenariat avec les Chantiers de l’Atlantique STX pour plusieurs navires.

 

Nous avons équipé en canapés les 2.700 cabines du plus grand paquebot du monde “Harmony of the Seas” qui a été lancé en avril dernier. Nous sommes référencés et fournisseurs officiels des plus grandes marques dans l’hôtellerie : Ibis, Sofitel, Hilton, Intercontinental, Starwood…

 

L’art de vivre et le design français sont-ils des arguments de vente ?

Bien sûr, le fait d’être à la fois un créateur et un fabricant français nous assimile à l’univers de la mode et du luxe français : cela a une importance toute particulière dans des certaines parties du monde comme la Russie, le Moyen-Orient, la Chine ou le Japon…

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
26/06/2017
Languedoc-Roussillon : locomotive des vins français – https://t.co/RWnQgHmbW9 https://t.co/EXqNACud7l
26/06/2017
Comment les PME peuvent-elles financer l’innovation ? – https://t.co/T2RRVoAXBC https://t.co/5ijMWRt3ey
26/06/2017
Un coffre-fort testamentaire numérique crypté en ligne – https://t.co/qz6z8JAGpe
26/06/2017
Concierge, le bouton connecté qui s'occupe de votre maison en votre absence – https://t.co/bdSG9aG4eY https://t.co/fGAyNmUOpJ
26/06/2017
Nigloland : quand des petits-fils de forains défient Disney – https://t.co/npfV5wdZgV https://t.co/HIQU3aEALw
26/06/2017
Transmission d'entreprise : les erreurs à éviter – https://t.co/hO3hDI8Nyi https://t.co/SdhYaOjjA9
26/06/2017
Le robot Ubbo séduit les acteurs du marché – https://t.co/7hAfswbF6T https://t.co/1Hz1IJq9TA
26/06/2017
MedinCell, la start-up qui veut ubériser le médicament – https://t.co/qJBNjrFVlQ https://t.co/TWpxURYhtS
26/06/2017
Prunay accélère son développement avec Myeggbox – https://t.co/Rlm9krp06G https://t.co/8n16pG9H6Q
26/06/2017
Alimentation : Poulaillon savoure sa réussite – https://t.co/B1bbdCqBVi https://t.co/XHwQ1Kx2tO
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :