Accueil > Location de voiture à 1 € : DriveMe accélère

Location de voiture à 1 € : DriveMe accélère

Entreprendre.fr

Avec leur concept bien ficelé, la location de véhicule en aller simple pour 1 €, assurance comprise, les deux frères accélèrent !

Depuis 2012, on peut louer une voiture pour un aller simple à 1 € seulement… Et ce n’est pas une arnaque mais un concept anglo-saxon repris en 2012 par Geoffroy Lambert, 28 ans, président de DriiveMe, et son frère Alexandre, 30 ans, directeur associé. Respectivement diplômés d’une école de commerce et d’une école d’informatique, les deux trentenaires ont ainsi eu l’idée d’appliquer la logique du covoiturage aux loueurs automobiles.

 

à lire aussi

 

«Un article expliquait que les loueurs dépensaient des millions d’euros pour rapatrier leurs voitures et utilitaires d’un point A à un point B. Nous avons rencontré les loueurs les uns après les autres pour identifier réellement leur problématique… ce qui nous a conduit à lancer une plate-forme qui met en relation les loueurs avec des particuliers susceptibles de rapatrier les véhicules», explique Geoffroy Lambert.

 

Pour les premiers, cela est plus avantageux que de faire appel à un transporteur ; pour les seconds, la location d’un véhicule à 1 € est particulièrement économique.

 

Un concept gagnant-gagnant

Séduits par l’idée, notamment lors de l’étude de marché, les loueurs se montrent en revanche plus frileux au moment de la mise en ligne du service. «Faire ses preuves sans historique face à des grands groupes comme Europcar, Hertz, Avis, Sixt... et en étant le premier acteur sur ce marché n’a pas été simple.

 

Mais il a suffi de l’accord d’un premier loueur pour tester le produit dans l’ouest de la France pour que les autres suivent. Nous avons notamment été très vite jugés sur notre capacité à trouver rapidement des conducteurs fiables pour transférer au plus vite les véhicules confiés sur la plate-forme».

 

Ce premier partenariat permet au duo d’acquérir la première communauté de particuliers et, surtout, de faire ses preuves. «Notre business model est simple : le propriétaire du véhicule commissionne DriiveMe une soixantaine d’euros pour chaque véhicule transporté et, de son côté, le particulier loue une voiture 1 € pour son déplacement en aller simple !».

 

Ambition européenne

Depuis 5 ans, la jeune pousse connaît un développement remarquable, avec un CA multiplié par 5, de 100.000 € en 2012 à 600 000 € en 2015. Avec une communauté de 400.000 chauffeurs particuliers, plus de 1.500 voitures déplacés par mois et une dizaine de salariés, le duo souhaite désormais accélérer son développement. «Aujourd’hui, 70% du volume sur DriiveMe est assuré par les loueurs comme Europcar, Ada, Avis, Sixt, Hertz, Ucar….

 

Cependant, nous ne nous limitons pas à ce seul marché. Nous travaillons également avec des distributeurs de voitures comme Neubauer, IDM, Nissan, Renault, Peugeot… qui livrent des véhicules neufs partout en France. Au lieu de faire appel à des chauffeurs professionnels, nous leur trouvons des particuliers désireux de faire le trajet !

 

Nous avons également une centaine de mandataires automobiles clients qui, lorsqu’ils achètent des voitures, utilisent notre plate-forme pour les rapatrier. Enfin, de plus en plus de particuliers mettent leurs voitures sur DriiveMe au lieu de l’expédier part l’auto train en été !

 

En marge de cette diversification, nous souhaitons développer notre concept partout en Europe. Nous venons d’ailleurs d’ouvrir des lignes avec la Belgique début février pour rapatrier des voitures de loueurs français bloqués à Bruxelles !», se réjouit Geoffroy Lambert. Mais pas question pour cette jeune pousse familiale, qui vise 10 M€ d’ici 2017, de faire entrer des investisseurs.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :