Accueil > Louis Le Duff : le prof devenu milliardaire

Louis Le Duff : le prof devenu milliardaire

Entreprendre.fr

À la tête d'un empire de 2 milliards d'euros qui compte 1.958 restaurants et boulangeries répartis entre plus de 90 pays et 35.000 salariés, rien ne prédestinait ce Breton, fils d'un couple de maraîchers, à une telle réussite.

Louis Le Duff, 71 ans, quitte l'école vers 14 ans pour travailler dans l'entreprise familiale et vendre des légumes sur les marchés. Deux ans plus tard, il retrouve néanmoins les bancs de l'école. Bac en poche, il étudie le commerce à l'ESSCA d'Angers avant de partir pour Montréal d'où il revient avec un MBA.

 

Son premier magasin en 1976

À son retour en France en 1974, il devient professeur à l’École supérieure de commerce de Rouen puis maître assistant et maître de conférence à l'IUT de Rennes. Mais cela ne suffit pas au jeune homme ambitieux qui, parallèlement, ouvre dès 1976 son premier magasin Brioche dorée à Brest, avec l'équivalent de 1.500 € d'apport personnel. Le concept est un succès et les points de vente se multiplient dans toute la France mais aussi dans le monde.

 

En 1983, le groupe diversifie ses activités avec la création de la chaîne Pizzeria Lucio qui fusionne avec Del Arte lors de son rachat au groupe Accor en 1996. Le Duff poursuit sa stratégie de diversification avec l’acquisition du Fournil de Pierre en 1989. Pour rationaliser et continuer à garantir qualité et savoir-faire, Louis Le Duff créé en 1988 Bridor, l’outil de production de pains, viennoiseries et pâtisseries.

 

Cette unité de production dessert non seulement les enseignes du groupe mais aussi l’hôtellerie, la restauration et les artisans haut de gamme dans le monde. Aujourd’hui, le groupe compte d'ailleurs 7 usines de production. Dans les années 2000, ce passionné de vélo, qui parcourt pas moins de 100 kilomètres par semaine, passe à la vitesse supérieure.

 

à lire aussi

 

Des rachats à la pelle

Pour consolider son entrée aux États-Unis, Louis Le Duff rachète la chaîne de restauration à la française La Madeleine, puis le géant américain Bruegger’s, présent dans 26 états américains, Timothy’s Coffee, Mimi’s Café. En 2015, le fringant Breton, 45ème fortune de France, met la main sur Kamps Bakery, l’une des marques les plus connues du secteur allemand de la boulangerie (200 M€ de CA).

 

Homme de défi et entrepreneur dans l'âme, à 71 ans, Louis Le Duff vient de faire son entrée dans l’univers des start-up avec le lancement en janvier de Gourming, une place de marché visant à mettre en relation industriels de l’agroalimentaire français et restaurateurs et hôteliers du monde entier.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
28/06/2017
Blacknut, le Netflix du jeu-vidéo – Entreprendre.fr https://t.co/Ev4Alzq1Yb https://t.co/pmL6PEtsk6
28/06/2017
Back Market : l'Amazon des produits tech d'occasion – https://t.co/tUQJkUhe6X https://t.co/AhsNevlya3
28/06/2017
RT @tangibledisplay: La digitalisation du point de vente : re-personnaliser l’expérience client - Silicon https://t.co/jh4FlCYJ4N https://t…
28/06/2017
RT @LaPoste3m: La #StationF , « le plus grand campus de #startup au monde », ouvre ses portes à Paris https://t.co/5HpKIkrM4L — via @lemond…
28/06/2017
RT @Talentis_coach: Un #manager moderne doit favoriser la libre expression de chacun de ses collaborateurs https://t.co/sHSXcLQ1Yz v/@Talen…
28/06/2017
RT @Talentis_coach: #Interview Professeur à l’ESCP, @isaacgetz évoque la transformation organisationnelle des entreprises https://t.co/peuN…
28/06/2017
RT @MeunierQuiDort: "Les femmes ont été pionnières dans le développement du langage informatique" https://t.co/xppSemmVZo v/ @NadiaPellefig…
28/06/2017
Objets connectés : levée de fonds record pour Actility – https://t.co/xYaQESnn7n https://t.co/41wJUsKVwi
28/06/2017
Marbotic et ses jouets derniers cris – https://t.co/MiOXRrT7gk
28/06/2017
Cosmétiques : MIMITIKA se fait une place au soleil – https://t.co/GDIsvKw0Dy https://t.co/47h04cIPYR
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :