Accueil > Mac Douglas cultive sa réputation

Mac Douglas cultive sa réputation

Entreprendre.fr

On ne présente plus les sacs Mac Douglas. Le nom est synonyme de qualité du cuir et de modèles haut de gamme que se disputent les accros du shopping.

« Nous avons une bonne image par notre tradition historique, puisque nous avons commencé à fabriquer des vêtements de cuir dans les années 40, puis la maroquinerie en 1990 », explique Jean Maury, président de Mac Douglas.

 

La réputation de cette entreprise qui réalise 17 M€ de CA n’est donc plus à faire. Si Mac Douglas arrive à jouer dans la cour des grands depuis plusieurs années, c’est parce que la PME avance prudemment ses pions, sans se presser, ni réaliser d'investissements trop importants.

 

Ainsi, sa distribution de 300 points de vente est essentiellement structurée autour de revendeurs, notamment des maroquiniers, « pour leur connaissance du marché local et de leur clientèle », et les Galeries Lafayette. Surtout, alors que ses concurrents prennent les marchés étrangers d’assaut, Jean Maury reste sur ses gardes.

 

« Ce sont des stratégies complexes qui nécessitent des investissements importants et dont les conditions de succès sont difficiles », juge-t-il. Mac Douglas est donc seulement implanté au Japon, en Suisse et en Belgique.

 

Ce positionnement quasi hexagonal n’a pas empêché la pépite de voir son CA (90% d’articles de maroquinerie) progresser régulièrement depuis 3 ans. Et Jean Maury souhaite continuer à suivre son chemin tranquillement. « Nous allons développer davantage de corners dans les grands magasins, avec un mobilier spécifique pour mettre en avant nos collections. »

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
26/06/2017
CIM, cette PME qui travaille sur le premier tramway d’Amérique latine – https://t.co/eqKPgT98u4
26/06/2017
Le financement participatif moins rentable que le Livret A ? – https://t.co/hgUFnFLjqU https://t.co/wA6nRoRDas
26/06/2017
Poulehouse au secours des poules – https://t.co/ORkFhTFGsb
26/06/2017
Alimentation : Poulaillon savoure sa réussite – https://t.co/B1bbdCqBVi https://t.co/XHwQ1Kx2tO
26/06/2017
Languedoc-Roussillon : locomotive des vins français – https://t.co/RWnQgHmbW9 https://t.co/EXqNACud7l
26/06/2017
Un coffre-fort testamentaire numérique crypté en ligne – https://t.co/qz6z8JAGpe
26/06/2017
Concierge, le bouton connecté qui s'occupe de votre maison en votre absence – https://t.co/bdSG9aG4eY https://t.co/fGAyNmUOpJ
26/06/2017
Transmission d'entreprise : les erreurs à éviter – https://t.co/hO3hDI8Nyi https://t.co/SdhYaOjjA9
26/06/2017
Immobilier : quels prix à Strasbourg ? – https://t.co/4BEjrajQwt
26/06/2017
TechnicoFlor toujours au parfum – https://t.co/PcMoqj1D33
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :