Accueil > Made in france : les télécabines Poma incontournables au Vietnam

Made in france : les télécabines Poma incontournables au Vietnam

Entreprendre.fr

En avril dernier, la Française Poma signait un contrat avec le groupe vietnamien Tung Lam Development Joint Stock pour la construction de 2 nouvelles télécabines sur la montagne sacrée de Yên Tu, située à 50 kilomètres d’Ha Long.

Une aubaine pour le spécialiste de transport par câble grenoblois, qui renforce ainsi sa présence au Vietnam sur ce site touristique accueillant 1,7 millions de personnes par an.

 

Le lien entre l’entreprise française et le continent asiatique est ancien. «Poma est présent en Chine depuis plus de 30 ans, mais aussi en Corée et au Japon», Indique Fabien Felli, directeur commercial international de Poma. Avec plus de 8.000 installations construites dans le monde depuis 80 ans, l’entreprise réalise 70% de son CA (286 M€) à l’export.

 

L’histoire avec le Vietnam, plus récente, s’explique par le développement économique du pays et son attrait croissant comme destination touristique. Avec 4 télécabines à Yên Tu (les 2 premières ont été installées en 2001 et 2006), Poma vise les sites les plus touristiques du pays.

 

Récemment, l’entreprise a d'ailleurs installé une télécabine surplombant un bras de mer pour relier une île. Le groupe français met en avant ses compétences techniques dans un pays où il n’existe pas de constructeurs locaux pour ce type d’installations. «Nous sommes 3 dans le monde à réaliser ces équipements», note Fabien Felli. Poma vient également d’ouvrir un bureau à Hanoï pour installer une équipe de techniciens présents sur place et cultiver le lien avec ses clients.

 

«Il est indispensable de rencontrer nos partenaires au Vietnam et de s’adapter à leur état d’esprit. Par exemple, ils sont très spirituels et un horaire pour signer un contrat peut être conditionné par le calendrier religieux bouddhiste, c’est très important pour eux».

 

Si, pour Poma, le marché vietnamien est encore restreint, le potentiel existe. «Nous signons une à deux affaires par an. Ce business est largement moins important que la Chine et notre principal concurrent dispose de davantage d’installations. Nous devons donc renforcer notre présence». Objectif ? Outre des installations sur des lieux touristiques, Poma misera sur le câblage urbain dans les grandes villes.

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :