Accueil > Management : 6 règles d'or pour doper la créativité de vos collaborateurs

Management : 6 règles d'or pour doper la créativité de vos collaborateurs

Entreprendre.fr

Ce n'est plus au manager d'avoir les meilleures idées ! Son rôle est désormais d'aider ses collaborateurs à développer leur créativité et leur capacité d'innovation.

Près de 9 chefs d’entreprises sur 10 jugent l'innovation vitale pour rester compétitif. Pourtant, ils n’accordent que 10% de leur temps à cette activité. « L'inspiration, l'imagination, la sérendipité, les bonnes idées sont, encore plus aujourd'hui, recherchées dans l'entreprise. Et pourtant, l'art de l'innovation, de la ‘‘créativité-attitude’’ ne s'invente pas et se met difficilement en place dans nos entreprises trop rigides et encore sous l'influence de systèmes néo-taylorien contraignants et propices à l'ordre établi plus qu'à l'expression créative », note Thierry Pacaud, dirigeant de Team for Development.

 

1. Être porté par l’innovation

Pour Laure Descours, responsable marketing de 1Life (éditeur et intégrateur de solutions de gestion), la capacité d'innovation d'une équipe passe d’abord par la créativité de son manager. « Comment les entreprises Tesla, Apple ou BlaBlaCar ont-elles imposé leur business model ? Grâce à leurs dirigeants ! Elon Musk, Steve Jobs et Frédéric Mazzella ont commencé par libérer l’innovation au sein de leur entreprise. Ils se sont imposés comme de véritables gourous de la créativité. Ils inspirent, stimulent et incitent leurs collaborateurs à être plus créatifs. Si vous souhaitez que vos salariés soient plus impliqués dans vos processus créatifs, commencez par leur montrer votre réel engagement dans la démarche d’innovation. Le dirigeant ou le manager doit construire un terreau favorable à l’innovation. Transmettez-leur votre vision, vos propres idées et sachez vous-même penser ‘‘out of the box’’. »

 

2. Dépayser les réunions

Pour être percutant, et surtout laisser le champ libre à l'imagination des collaborateurs, il est nécessaire de désacraliser les réunions de travail, et d’oser le changement. « Saviez-vous qu'un dirigeant qui utilise des métaphores et des anecdotes durant les réunions a des équipes plus créatives que celui qui ne voit que par son tableau blanc et ses chiffres ? Si vous faites partie de la 2ème catégorie, il est temps de changer. Au lieu de borner l’innovation, il faut la libérer. Le cadre de travail est donc indispensable. Vous organisez vos réunions toujours dans la même salle ? Changez de lieu ou aménagez un espace dédié pour stimuler la créativité : canapé, citations inspirantes au mur, couleurs flashy... », insiste Laure Descours.

 

Autre lieu, autre façon d’appréhender la réunion. « Il existe également des techniques créatives qui peuvent vous aider à animer vos réunions. Le brainwriting est une bonne alternative au classique ‘‘brainstorming’’ puisqu’il impose de rester silencieux, de noter ses idées sur un papier et de le transmettre au voisin. Le mind-mapping est la technique d'association d'idées qui consiste, à partir d’une idée principale, à relier d’autres idées associées sous forme de branches. Quant au SCAMPER (Substituer, Combiner, Adapter, Magnifier, Modifier, Produire, Eliminer, Réorganiser), il correspond à une liste de questions à se poser pour examiner un produit et trouver de nouvelles idées autour de celui-ci ».

 

3. Utiliser des ressources «externes»

Tout bon manager ne doit pas se sentir obligé de tout gérer seul. «Prêcher la bonne parole, c’est un travail à plein temps. Vous pouvez vous faire soutenir par des programmes d’innovation ou des consultants experts, et même impliquer un ou plusieurs collaborateurs dans la démarche. Le consultant s’attellera à inculquer l'innovation dans vos équipes. À vous de trouver le programme le plus adapté à vos besoins».

 

4. Utiliser les méthodes agiles 

Au lieu de fixer les objectifs lointains, le mieux est de procéder par étapes, en fixant des objectifs. Chaque fois qu’un objectif est atteint, on passe au suivant, et ainsi de suite jusqu'à' à atteindre le but ultime. « En dehors des réunions et des techniques créatives, la créativité peut être sollicitée au quotidien dans une gestion de projet : ce sont les méthodes agiles. Initialement créées pour le développement de logiciel, les méthodes agiles s'intègrent désormais dans l'industrie et les résultats sont là ! Selon une étude réalisée en 2008 par le Dr. Dobb's Journal, 82% constatent un gain de productivité de 16% avec l'usage des méthodes agiles, 32% remarquent une réduction des coûts, 5% trouvent que celle-ci est significative ».

 

5. Laisser du temps pour la créativité

Le manque de temps est l'un des premiers arguments avancés par des équipes en manque de créativité. Un faux argument pour Laure Descours qui préconise de « leur allouer du temps pour innover», en consacrant par exemple « une plage de travail dédiée à l’innovation ». Autre point important, faire preuve de patience : stresser ses équipes n'a rien de constructif, au contraire. «Le stress et la créativité sont antinomiques ».

 

6. Laisser la place à l’échec

Selon Laure Descours, l’échec fait partie de la réussite. « Laisser la place à l’échec d’un projet ou l’erreur d’un collaborateur peut vous servir de tremplin pour la prochaine étape. En se trompant, le collaborateur abandonne une idée, fait avancer sa réflexion, et se concentre sur d’autres idées, parmi lesquelles, peut-être… l’innovation que vous attendiez ! »

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :