Accueil > Management et gestion du stress : quelles solutions ?

Management et gestion du stress : quelles solutions ?

Entreprendre.fr

Manager stressé ? D’aucuns disent qu’il s’agirait d’un pléonasme. Le stress peut avoir un effet positif mais il peut également devenir une maladie s'il n'est pas maîtrisé...

Les coups d’adrénaline ne sont d’ailleurs pas forcément négatifs, ils permettent d’avoir un coup de fouet nécessaire à l’action. Comme toujours, il s’agit d’une question de niveau : le stress a un effet positif jusqu’à la limite du trop plein. Dans ce cas, il paralyse au contraire l’action, et même la réflexion. Dans certains cas extrêmes, il peut aussi rendre malade physiquement.

 

à lire aussi

 

Le sress : un problème de santé mondiale

L’OMS s’est préoccupée du problème et l’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au travail a proposé la définition suivante : « Un état de stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perceptions qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face.

Bien que le processus d’évaluation des contraintes et ressources soit d’ordre psychologique, les effets du stress ne sont pas uniquement de nature psychologique. Il affecte également la santé physique, le bien-être et la productivité de la personne qui y est soumise. »

 

Il est clair que toute situation émotionnelle entraîne une réaction physiologique, il ne faut pas le nier. La répétition de situations difficiles ou conflictuelles peut conduire à terme à une attitude d’évitement préjudiciable à soi-même et à l’entreprise. Un phénomène qui avait d’ailleurs été formalisé par Yerkes et Dobson dès 1906 (cf. graphique).

 

Double pression pour les managers

Le manager peut parfois se sentir pris entre deux feux, celui du personnel qui dépend de lui et celui de sa propre hiérarchie ou des actionnaires, voire associés. Il porte une véritable responsabilité dans la bonne marche de son équipe ainsi que dans la réalisatision. Or il est tout à fait impossible de remplir les multiples tâches d’un responsable en se sentant menacé, il est important au contraire d’évoluer dans un environnement stimulant, mais agréable ou du moins garant d’une certaine convivialité.

 

La gestion du temps
C’est souvent le manque de temps qui est invoqué par les cadres pour expliquer la montée du stress. Pas assez de temps ou trop de travail ? La limite est mince, mais importante. Se sentir débordé par les réunions, les réceptions de courriels, le téléphone qui ne cesse de sonner, sans oublier parfois les bureaux ouverts qui laissent tout un chacun pénétrer dans sa sphère de travail, voilà de quoi rendre fou à la longue.

 

Certains parviennent cependant à s’en sortir mieux que d’autres, car cela passe aussi par un maître mot : l’organisation. S’il est impossible de tout prévoir, il serait faux de croire qu’il n’y a pas d’améliorations à apporter. Le plus difficile est que cela passe par un changement de ses habitudes, ce qui n’est pas une mince affaire.

 

 

6 pistespour combattre le sttress


- S’exprimer

Il faut se contraindre à exprimer ses émotions, à ne pas se mettre en retrait sans vouloir expliquer ce qui est en train de se passer. Le responsable du personnel ou le supérieur hiérarchique sont là pour que tout se passe au mieux, et le dialogue doit se faire. Si le dialogue est impossible en interne, il convient de s’ouvrir à une personne de l’extérieur.

 

- Repérer ses propres signaux d’alerte

Au fil des années, on finit par se connaître, fumer trop, boire trop, s’énerver de façon curieuse par rapport à la normale, autant de signes que l’on est en train de perdre le contrôle. Le stress est un facteur prédominant dans la prise des addictions.

 

- Analyser les contraintes objectivement

Lorsque l’on est submergé par le stress, il est difficile de prendre du recul. On a alors tendance à forcer le trait sur les éléments négatifs, parvenir à réfléchir en toute objectivité en écrivant par exemple permet souvent de relativiser et facilite aussi la discussion avec l’environnement professionnel.

 

- S’interroger sur les solutions

Une fois les contraintes identifiées, se forcer à envisager les différentes solutions ou portes de sorties permet de ne pas se contenter d’un discours négatif mais de faire preuve de responsabilité, comme tout manager.

 

- Prendre en compte la vie privée

Il arrive que la vie privée permette de surmonter son stress en assurant des zones de récupération. Mais lorsque cela est le contraire, l’action doit aussi se faire au niveau de la vie personnelle.

 

- Suivre une formation

Suivre une formation gestion du temps ou maîtrise du stress est une opportunité à ne pas manquer.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :