Accueil > «Le management sensoriel est aussi un état d'esprit»

«Le management sensoriel est aussi un état d'esprit»

Entreprendre.fr

Sébastien Bracard, 37 ans, est le fondateur de Burosens Consulting, cabinet de conseil spécialisé en management sensoriel. Son credo ? Proposer des solutions innovantes pour régénérer le management par la stimulation des cinq sens dans l’environnement de travail.

 

Qu'est-ce que le management sensoriel ?

 

Sébastien Bracard : C'est un changement de réflexion vis-à-vis du management. Il s'agit simplement d'appliquer les méthodes du marketing sensoriel au management. La nouveauté, c'est que personne n'a eu cette idée auparavant. L'aspect principal du management sensoriel est de créer une atmosphère dans laquelle chacun se sente bien. Mais à la différence des autres techniques, le management sensoriel doit être réellement et concrètement partagé dans sa conception avec les salariés.

 

 

Quel est sa finalité ?

 

En stimulant les cinq sens, on apporte un certain bien-être aux collaborateurs mais aussi aux managers… donc à l'entreprise. Je suis persuadé que s'il est possible d'influencer l'acte d'achat d'un client en stimulant ses sens, il est également possible d'améliorer la motivation de ses collaborateurs en stimulant leurs sens, donc d'optimiser leur productivité.

 

 

À qui s'adresse le management sensoriel ?

 

Le management sensoriel s'adresse à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, et à toutes les personnes qui la composent. Certaines petites PME imaginent qu'elles n'ont guère les moyens, alors qu'elles peuvent appliquer cette méthode de management mais d'une manière différente. En effet, les managers sont en général plus proches de leurs collaborateurs, les connaissent mieux. Ils peuvent donc facilement entreprendre certains actions : repeindre les murs, autoriser les casques audio, placer ici et là des diffuseurs de parfums… Ainsi, lors de mes expérimentations sur le terrain, j'ai d'ailleurs constaté que la plupart des collaborateurs souhaitent réitérer l'expérience.

 

 

Comment le mettre en place ?

 

C'est au manager que revient la tâche de stimuler intelligemment les cinq sens de ses collaborateurs, à condition de donner du sens à ses actions. Or, impossible de donner du sens à une telle action sans avoir au préalable interrogé les membres de son équipe. Impossible en effet d'imposer quoi que ce soit. Il peut agir sur et dans les espaces de travail, la salle de détente, le réfectoire... Pour réduire les coûts, il peut par exemple utiliser des stickers muraux, des sous-mains... Des astuces qui permettent, pour moins de 5.000 €, de refaire une déco qui plaise à tout le monde.

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :