Accueil > Comment la papesse des paparazzis est devenue inséparable du couple Macron

Comment la papesse des paparazzis est devenue inséparable du couple Macron

Entreprendre.fr

Elle en quitte plus le couple Macron. Mimi Marchand, femme (très) discrète, habituée des  informations croustillantes sur les stars, a pris en charge la gestion de l’image du couple présidentiel, tout en dirigeant son agence de photos qui travaille avec des magazines people tels que « Closer », « Paris Match », « Voici » ou « Gala ». 

Le public ne la connait pas. Elle s'appelle Michèle Marchand, surnommée « Mimi » Marchand. La couverture de « Paris Match » sur laquelle Brigitte Macron posait en maillot de bras au bras de son époux sur la plage de Biarritz durant l’été 2016 ? C’est elle ! Le démenti d’Emmanuel Macron au sujet de la rumeur persistante (et qui dure encore…) sur sa relation homosexuelle avec Mathieu Gallet, le PDG de Radio France, c’est aussi elle !

 

Proche de Johnny Hallyday, Bernard-Henri Lévy, Xavier Niel ou Carla Bruni-Sarkozy avec qui elle serait brouillée, cette ex reine des nuits parisiennes (elle fonda plusieurs discothèques lesbiennes dans les années 1980), âgée de 70 ans, fût aussi l’une des rédactrices en chef du magazine « Voici »  dans les années 1990.

 

Devenue l’une des spécialistes des infos people exclusives (« Voici », « Closer » ou « Gala » lui doivent quelques uns de leurs meilleurs scoops), « Mimi » Marchand gère l’image du couple Macron. C’est Xavier Niel, propriétaire de Free et l’un des patrons du groupe « Le Monde » (aux côtés de Pierre Bergé et du banquier d’affaires Matthieu Pigasse), qui a joué les intermédiaires : « Quand, lors d’un dîner avec les Macron, j’ai entendu Brigitte se plaindre des paparazzis, je lui ai naturellement conseillé Mimi », a expliqué dans un article du magazine « Vanity Fair ».

 

Depuis cette rencontre, Michèle Marchand est devenue une proche, incontournable et influente, auprès des Macron. Souvent assise au premier rang lors des discours du leader politique, elle a conquis Emmanuel et Brigitte Macron, non seulement par l’importance de son carnet d’adresses, mais aussi par sa force de travail.

 

À la tête de son agence de photo Bestimage et de 25 collaborateurs salariés (auxquels s’ajoutent une trentaine de pigistes et indépendants), elle s’active en permanence avec ses trois téléphones portables et ne se privait pas de conseiller le staff du candidat Macron durant la campagne électorale.

 

«  Elle n’hésitait pas à nous demander d’enlever les pupitres durant les meetings d’Emmanuel afin qu’il s’exprime sur scène, comme dans un stand-up, ou à coller plus d’affiches « Macron Président » dans les salles ou à l’extérieur des lieux de réunions publiques… », raconte un militant d’En Marche ! En ce qui concerne la fameuse Une de l’hebdomadaire « Paris Match » où Brigitte Macron était en bikini, c’est « Mimi » Marchand qui aurait convaincu l’épouse d’Emmanuel Macron, en lui affirmant avec culot et une gouaille très parisienne : « Toute la France parle de votre différence d’âge. Eh bien, tu vas leur en mettre plein les mirettes. Assume ! Tu es belle ! »

 

Les photographies venaient naturellement de l’agence Bestimage. Cette éminence grise, qui connaît le Tout-Paris, est aussi une redoutable femme d’affaires. En 2007, elle aide deux jeunes entrepreneurs à créer le site d’informations Purepeole, qui sera racheté trois ans plus tard par le milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière.

 

« Mimi » Marchand a vendu ses parts moyennant un joli chèque de 500.000 euros, ce qui lui permettra de créer Bestimage. Alors que le secteur des agences photos est en train de s’écrouler, la conseillère des Macron s’y est engouffrée en récupérant une partie des archives et des collaborateurs de la société de Daniel Angeli, l’un des rois des paparazzis, contraint de déposer le bilan en 2011.

 

Grâce à cette reprise, « Mimi » Marchand possède des milliers de clichés comme Brigitte Bardot dans sa maison tropézienne de « La Madrague »,  le défunt patron de Fiat, Giovanni Agnelli, plongeant nu depuis le pont de son yacht, ou des photos intimes de Romy Schneider, Barbara ou Salvador Dali. Et dans l’entourage d’Emmanuel Macron, chacun l’admet : grâce à son sens des relations publiques et de l’image dans les médias, Michèle Marchand a considérablement aidé le leader d’En Marche !

 

 

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :