Accueil > Mobivia s'installe en Allemagne

Mobivia s'installe en Allemagne

Entreprendre.fr

Le leader européen de l’entretien automobile (Norauto, Midas...) prend une place de choix sur le marché allemand, grâce à l’acquisition d’ATU Auto-Teile-Unger, numéro un des centres automobiles de l’autre côté du Rhin.

Pour Olivier Mélis, directeur général délégué du groupe, la conquête du pays de Goethe était indispensable : «L’Allemagne est le plus gros marché européen avec un parc roulant de près de 45 millions de voitures particulières et véhicules utilitaires légers, contre 31 millions en France. Surtout, c’est un marché en croissance, avec une vraie culture de la voiture».

 

Avec ATU, le groupe entre outre-Rhin de plein pied. «C’est le leader du marché allemand des services automobiles. Il exploite 608 centres en Allemagne ! Son modèle économique repose sur une combinaison d’ateliers et de boutiques intégrées pour les automobilistes. Il est en cela très proche de Norauto».

 

Des synergies importantes

Avec cette belle opération de croissance externe, Mobivia complète sa panoplie internationale sur un secteur stratégique. «La position géographique de l’Allemagne en fait un lien entre tous les marchés sur lesquels nous sommes présents avec, à l’Ouest, la France et la Belgique ; à l’Est, la Pologne et la Russie ainsi que la Scandinavie. Et cette complémentarité fait naître des potentiels de synergies importants notamment en termes d’achats et de logistique», explique Olivier Méris.

 

à lire aussi

 

Pour le groupe français, l’Allemagne représente donc bien plus qu’une simple implantation. Dans sa stratégie de conquête internationale, avoir un pied sur le sol allemand est donc déterminant. «C’est une opportunité formidable», s’exclame le directeur général délégué. Et pour cause : avec ATU, Mobivia, fort de 2.000 points d'entretien, pèse désormais 2,7 Mds€ de CA, le groupe intégrant dans son giron plus de 500 ateliers allemands pour 1 Mds€ de CA. Objectif ? Etre le choix numéro un des automobilistes européens. Une aubaine, si l’accord est finalisé.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :