Accueil > Next Road se débarrasse de vos déchets

Next Road se débarrasse de vos déchets

Entreprendre.fr

La planification stratégique de la gestion des déchets, en France comme à l'international, c'est pour bientôt grâce aux solutions initiées par le projet Next Road.

C'est sous l'impulsion de ForCity, une entreprise d'aide à la décision sur les enjeux technologiques (basée à Lyon et à Rennes, 2,5 M€ de CA) et en partenariat avec la Métropole de Lyon et Veolia, que le projet Next Road a vu le jour en 2014. Objectif ? La conception d'un outil de simulation et de planification stratégique de la gestion des déchets.

 

«Le projet a démarré fin 2016 par la co-construction du cahier des charges fonctionnel de l’outil. C’est un projet numérique guidé par les usages et les besoins du métier, et non poussé par la technologie» explique Benjamin Dubois, directeur des projets complexes chez ForCity.

 

Un projet, deux solutions

D'une part, Next Road va développer un «planificateur stratégique de déchets», qui sera utilisé à l'échelle locale, notamment en métropole, en communauté d’agglomération, en département. Sa fonction : anticiper les décisions futures, les phénomènes extérieurs et les tendances multi-échelles afin d'optimiser les décisions et leur résilience. D'autre part, le projet mettra en place un «simulateur de la collecte et de la pré-collecte des déchets et du nettoiement».

 

Destiné aux villes et aux quartiers, il permettra de maximiser l’efficacité du service. «Depuis 30 ans, la gestion des déchets s’est complexifiée. Les acteurs publics et privés sont soumis à une pression financière accrue et, dans le même temps, à des attentes croissantes sur la qualité de service, les impacts environnementaux, l’adaptabilité des solutions de gestion des déchets» insiste Benjamin Dubois.

 

Un contexte favorable

Dans les années 1980, seules 2 solutions permettaient le traitement des déchets : l'incinération et la décharge.

 

«Dans la décennie suivante, les collectes sélectives sont apparues, entraînant l'apparition de nouvelles solutions de traitement. Le rôle individuel des habitants est également devenu déterminant, révélant l’influence des facteurs urbains et socio-économiques. Enfin, depuis les années 2000, la diversification des solutions de collecte, de tri et de traitement se conjugue avec l’émergence des nouvelles solutions de facturation. Ainsi, l’évaluation de nouveaux phénomènes devient inaccessible aux tableurs et aux planifications traditionnelles».

 

Les défis du secteur sont donc nombreux et devraient s’amplifier durant la prochaine décennie. Les outils d’analyse, de prévision et de planification vont permettre et prédire ces transformations comme la rénovation en profondeur des services mais aussi la réforme des périmètres et des compétences territoriales. En course pour ce bond dans le futur, Next Road souhaite apporter, via ses logiciels, de nouvelles solutions de calcul et de traitement des données.

 

Objectif zéro déchets

Pour ForCity, ce projet permettra à l’horizon 2022 la création et le maintien d’une vingtaine d’emplois. «L’enjeu pour ForCity est de faire la preuve de l’efficacité du logiciel Next Road pour le déployer ensuite en France et à l’international. La cible : une quarantaine d’utilisateurs récurrents en 2023 dont la moitié en France».

 

En attendant, le projet vise en 2018 un développement suivi d'un test à Lyon et, en 2019, une transposition à 2 agglomérations de plus petite taille. «Si, depuis une quinzaine d’années, les nouvelles technologies ont pénétré l’industrie du déchet, c’est essentiellement et assez timidement dans les process industriels et de services, et sous des formes désormais assez conventionnelles : géolocalisation des véhicules et de certains équipements, puces sur les conteneurs, capteurs communicants dans quelques équipements de collecte ou de traitement. Pour l’essentiel, l’univers du déchet reste encore à l’écart du big data et des processus de décision, de management, de gouvernance qui découlent généralement des nouveaux services numériques. Pour réussir le développement et le déploiement d’un outil tel que Next Road, il faut réunir des compétences élargies au niveau technique et scientifique, au plus près des besoins des utilisateurs finaux».

 

Un marché en plein essor

«Tout indique que l’appauvrissement des métiers des déchets invite ces acteurs à repenser les offres : en faisant appel au numérique, en repensant les périmètres et en se projetant sur le long terme. Next Road doit devenir un outil puissant au service de ces transitions», précise Benjamin Dubois. En Chine par exemple, les infrastructures modernes de traitement des déchets commencent à émerger.

 

«La Chine se tourne également, encore timidement, vers les formes plus maîtrisées de collecte des déchets. Des tentatives de collecte sélective des déchets recyclables sont expérimentées dans certains territoires. Cette formidable transformation des processus et des infrastructures de gestion des déchets, en dehors de l’Union européenne, ouvre des perspectives réelles de marché à l’international pour les outils de planification Next Road». En ligne de mire, des espaces urbains plus propres car mieux gérés.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :