Accueil > 2017, l'année d'Octopus Robots ?

2017, l'année d'Octopus Robots ?

Entreprendre.fr

Les problèmes rencontrés récemment par les éleveurs du canard du Sud-Ouest ont mis en évidence les risques de contamination des sites avicoles et industriels. Les robots conçus par la société bretonne permettent de décontaminer totalement les grands bâtiments grâce à une technologie de brouillard sec, une innovation brevetée qui a nécessité deux années de R&D et 1M€ d’investissement.

Figurant parmi les start-up sélectionnés pour la saison 3 du programme d’accélération Air de SNCF Réseau, Octopus Robots est aujourd’hui au stade du lancement de la production industrielle, avec un carnet de commandes de 50 robots en 2017.

 

Les prévisions tablent sur 600 unités livrées en 2019 et 1.800 unités en 2021, pour un CA de 8 M€ en 2018 et de 40 M€ à horizon 2020. « De nombreux pays, comme le Brésil, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne et le Canada ont montré leur intérêt pour notre solution innovante. Nos perspectives de développement se situent surtout à l’international avec des ventes à l’export qui devraient passer de 30% des ventes globales en 2017 à près de 70% dès 2019 », précise Olivier Somville, fondateur d’Octopus Robots avec Charles-Olivier Oudin.

 

L’entreprise vient de procéder à un premier tour de table de 1,5 M€ dont 1,2 M€ apportés par différents investisseurs institutionnels européens, dont un family office, et 300 K€ levés en financement participatif sur la plate-forme SmartAngels.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :