Accueil > Offres d'emploi : quand le numérique révolutionne le recrutement

Offres d'emploi : quand le numérique révolutionne le recrutement

Entreprendre.fr

Malgré la présence de géants du recrutement sur Internet, qu’il s’agisse d’acteurs publics comme Pôle emploi ou l’Apec, privés comme Indeed ou Monster, ou même de sites de petites annonces comme LeBonCoin ou VivaStreet, des entrepreneurs se lancent dans l’aventure des petites annonces. Et ça marche.

«Le paradoxe français ? D’un côté, il y a 6 millions de chômeurs ; de l’autre, 900.000 emplois qui ne sont pas pourvus ou difficilement pourvus chaque année. Aujourd’hui, un recruteur cherche des compétences afin de faire gonfler le CA et développer l’entreprise», explique Stéphanie Delestre, fondatrice de Qapa, l’une des start-up les plus distinguées du secteur.

 

Car la clé du succès repose sur l’adhésion des recruteurs autant que des candidats potentiels.

 

à lire aussi

 

Les sites d'offres d'emplo : un enjeu pour les entreprises

Si l’emploi est un problème pour les personnes en recherche, c’en est également un pour les entreprises. Pour elles, dans un contexte toujours plus concurrentiel, identifier et fidéliser de nouveaux talents est un enjeu majeur. «Recruter est une démarche coûteuse, qui prend du temps, et génère elle-même de nouveaux coûts.


En effet, intégrer un nouveau salarié coûte cher. Il s’agit donc de ne pas commettre d’erreur, et de sélectionner le bon profil ! Alors, pour limiter les frais et les risques, de nouveaux services naissent régulièrement, avec pour objectif d’aider les entreprises à sécuriser leurs processus de recrutement et à en optimiser les coûts.

 

Ces outils émergent à toutes les étapes du processus de recrutement, de la publication des offres, le “posting”, à la sélection des profils, le “sourcing”», indique Jérôme Chapeau, directeur du développement de l’éditeur de solutions RH Formalitis. La multiplication des supports (Internet, mais aussi, de plus en plus, mobiles) et des acteurs ne facilite pas la tâche.

 

Une révolution en marche

Aujourd’hui, les sites spécialisés doivent faire face à d’autres acteurs, comme les sites de petites annonces ou les réseaux sociaux. Face à une telle multiplication des offres, toutes les start-up trouveront-elles leur public ? Pas si simple de se différencier.

 

En tout cas, les acteurs traditionnels ne s’y trompent pas. Ainsi, Schibsted Media Group, maison mère du site de petites annonces LeBonCoin, vient de prendre une participation dans la start-up Kudoz, qui édite une application d’offres d’emplois, à l’occasion d’une levée de fonds de 1,2 M€ à laquelle d’autres business angels ont également participé.

 

Fondée en 2014 par Pierre Hervé et Olivier Xu, Kudoz est une application mobile qui analyse le profil LinkedIn de l’internaute pour lui soumettre des suggestions d’offres correspondantes. 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :