Accueil > Ouistock, futur leader de l’entreposage ?

Ouistock, futur leader de l'entreposage ?

Entreprendre.fr

En surfant sur la tendance de l’économie du partage, cette jeune pousse du Nord révolutionne le monde du stockage en inventant le garde-meuble entre particuliers

Avec plus de 3 millions de déménagements par an, la population française est la plus mobile d’Europe. Une des raisons parmi d’autres (travaux, héritage, divorce, manque d’espace au quotidien) qui ont convaincu Simon Ryckembusch, 29 ans, et Neville Ricour, 28 ans, ex-HEI de Lille, de miser sur le problème de stockage.

 

« Lors de mes stages à l’étranger, j’étais chaque année confronté à la même problématique : revendre mes biens fin juin et en acheter de nouveau dès la fin de l’été. Un jour, Neville m’a proposé d’entreposer mes meubles et cartons chez lui. Nous avions trouvé une solution aux tracas du déménagement : le stockage entre particuliers ! », raconte Simon Ryckembusch. Le duo imagine déjà comment proposer ce principe pratique et économique à d’autres.

 

à lire aussi

 

Cas d’école

Alors étudiants en école ingénieur, ils planchent sur leur projet. « Dans le cadre de notre master entrepreneuriat, nous avons commencé à travailler sur cette problématique de stockage. Nous avons ensuite enchaîné par un mémoire de fin d’étude sur Ouistock... pour finalement créer quelques mois plus tard notre start-up en juin 2014 ».

 

Le concept est simple : « Avec notre place de marché, nous créons des opportunités entre des personnes ayant à disposition de l’espace inoccupé et des particuliers ayant besoin de stocker des biens. Une relation gagnant-gagnant, tant pour les propriétaires que pour les locataires ».

 

La motivation des utilisateurs de Ouistock ? « Le gain d’argent ! Stocker chez un particulier coûte en moyenne 3 fois moins cher que dans un garde-meuble traditionnel », souligne Simon Ryckembusch. Pour le modèle économique, le duo mise toujours sur la simplicité. « Ouistock applique une commission de 10 à 20% sur les loyers fixés par les propriétaires. Pour un loyer de 50 € fixé par le propriétaire, le prix pour le locataire sera donc de 60 € : le propriétaire gagne 50 € et Ouistock 10 € ».

 

Horizons lointains

Présent dans plus de 2.000 villes avec 4.000 propriétaires référencés et 50.000 locataires mensuels en moyenne à la recherche d’un espace de stockage, Ouistock compte bien accélérer.

 

« En mai, nous avons levé 1,4 M€ auprès de business angels, notamment Francis Nappez, cofondateur de BlaBlaCar, Angélique Gérard du groupe Illiad-Free et Bpifrance pour renforcer notre position de leader du costockage dans l’Hexagone. Nous avons déjà restructuré l’équipe, renforcé notre service marketing, recruté un trafic manager et une chargée de communication ». L'objectif ? Assurer à la jeune pousse davantage de visibilité et consolider son image de marque. « L’agrandissement de la famille Ouistock est aussi un premier pas vers notre objectif d’internationaliser notre service, en commençant par les pays européens ».

 

Dans l’optique de séduire de nouveaux clients et de s’imposer à l’international, la jeune start-up lilloise, qui ambitionne 5 M€ de CA d’ici 2018, a signé il y a quelques semaines un partenariat avec l’un des leaders mondiaux de l’assurance afin de sécuriser son service. « L’expertise d’Allianz France dans le domaine de l’économie collaborative nous permet de proposer une solution d’assurance sur mesure à nos utilisateurs. Cette assurance est incluse dans le prix de la location et couvre les biens stockés par le locataire à hauteur de 1.500 € durant toute la durée de la location. Une option spécifique allant jusqu’à 15.000 € est proposée aux professionnels. Une garantie responsabilité civile est également incluse et couvre le locataire à hauteur de 50.000 € ».

 

De quoi rassurer les nouveaux entrants, tant particuliers que professionnels, «qui peuvent désormais rentabiliser leurs espaces inutilisés en toute confiance. Surtout, Allianz, présent dans 70 pays, est le partenaire idéal pour notre développement à l’international», se réjouit l’entrepreneur. Affaire à suivre...

 

 

 

Ouistock en chiffres :

 

CA prévisionnel : 5 M€ (2018), 35 M€ (2020)

Effectif : 15 salariés

Levée de fonds : 1,4 M€ en mai 2016

50.000 visiteurs par mois

4.000 propriétaires référencés sur le site

Actionnariat : Simon Ryckembusch et Neville Ricour majoritaires

Concurrence : Costockage, Jestocke...

 

 

 

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
29/06/2017
Whyers met ses Advisors au service des chefs d'entreprise – https://t.co/JfuyuYlai7 https://t.co/hbvOaIKGzt
29/06/2017
Dirigeants d'entreprise : contrôlez les comptes pour mieux maîtriser les charges – https://t.co/DUuKzNTEZB https://t.co/jZJI8dXGRW
29/06/2017
Vietnam : de belles opportunités pour les PME tricolores – https://t.co/LLhVsXW4Vj https://t.co/BC6eI4J0ve
29/06/2017
FABRIQUER EN FRANCE? Jean Noel Médus, Pdg d' UN TOIT POUR TOI ( Entrepre... https://t.co/XF9e0JUDfr
29/06/2017
[#Mixité] Femmes : l'ambition n'est pas l'apanage des hommes ! https://t.co/i8GAtJ2u1l #égalité https://t.co/yla3z615Ut
29/06/2017
Offensives européennes pour Wonderbox – https://t.co/T5Rt4gEJed https://t.co/5UxnIDfgmc
29/06/2017
Kedge Business School assume son cursus généraliste – https://t.co/wCfsKfV8K5 https://t.co/CayWcfiUrF
29/06/2017
Levée de fonds : Frichti remet le couvert – https://t.co/uBPbKb6ZdJ https://t.co/HQWaCeVAFQ
29/06/2017
Blue Frog Robotics invente Buddy, le robot de demain – https://t.co/7Tj4ga55lJ https://t.co/NmbdFK6sH7
29/06/2017
Changer de #travail ou de métier : voici quelques précautions à prendre https://t.co/hLENj0vRwn https://t.co/NNcVDPdZFj
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :