Accueil > Bourse : les PME toujours à la peine

Bourse : les PME toujours à la peine

Entreprendre.fr

Les grosses opérations du premier semestre ne doivent pas cacher un véritable souci : Euronext Growth (ex-Alternext) s’inscrit dans une tendance baissière, tant en nombre d’introductions que de montants levés.

Si le deuxième trimestre 2017 équivaut au 1er en nombre d’introductions en bourse à Paris, il s’avère plus fructueux en matière de levées de fonds. Les 6 entreprises introduites ce trimestre ont en effet levé 1,7 Mds€ contre 724 millions d’euros au 1er trimestre, soit un montant double.

 

Mikael Ptachek, senior manager chez KPMG, analyse : « Alors que l’approche des élections présidentielles en France avait découragé certains projets, l’accueil du nouveau président par les marchés est globalement positif.Sur le plan économique, les signes de redressement de l’économie européenne se montrent de plus en plus présents, créant un climat plus favorable qui permet de rétablir la confiance des investisseurs. »

 

Plusieurs opérations sont en cours, comme les introductions  de Carmila et Germi UV, respectivement sur Euronext et Euronext Growth. Le groupe SMCP (Sandro Maje et Claudie Pierlot) envisage de nouveau une cotation à la bourse de Paris pour financer son développement international après son rachat l’an dernier par le chinois ShandongRuyi. D’autres opérations de grande envergure pourraient suivre sans qu’elles ne soient pour le moment concrétisées.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :