Accueil > Quand les profils digitaux envahissent l'entreprise

Quand les profils digitaux envahissent l'entreprise

Entreprendre.fr

Cap Digital et Multiposting ont divulgué les résultats de leur baromètre Métiers du numérique, secteur en pleine expansion qui propose des postes et des carrières innovantes.. Divisée en six grandes familles de métiers, l'étude dresse le portrait d'un secteur digital en constante mutation où l'accès aux bonnes compétences est la clé de voute du succès des entreprises de demain.

 

Le premier défi des managers avant 2020 est d’attirer, de motiver et de fidéliser des profils digitaux qui participeront à la transformation digitale de l’entreprise innovante d’aujourd’hui et de demain.

 

à lire aussi

 

En effet, alors que certains managers et dirigeants représentent la génération dite des « baby-boomers », les profils web et digitaux quant à eux (Directeur marketing digital, Social Media Manager, Directeur études et veille, Directeur artistique, Responsable projets 2.0…) font parfois partie de la génération X mais la majorité d’entre eux sont au sein de la génération Y et les nouveaux venus (stagiaires) représentent déjà la génération Z !  

 

Ce mélange des générations est un bouleversement pour les dirigeants qui doivent pourtant être en mesure d’amorcer le processus de digitalisation de leur société.

 

La cooptation pour dénicher les profils rares 

Plus d'un tiers des entreprises ont mis en place un système de primes pour les collaborateurs qui leur apportent des profils intéressants. Ce nouvel processus de sourcing répond à une problématique de profils pénuriques : 82% des recruteurs interrogés affirment avoir du mal à recruter certains métiers.

Les 4 profils qui posent le plus de problèmes sont les commerciaux, les ingénieurs, les informaticiens et les métiers digitaux.

 

Une véritable transformation numérique

Au cœur de la mission de Cap Digital : booster la croissance par le numérique et donc favoriser la création d'emplois dans les métiers digitaux. « Nous assistons aujourd'hui à une véritable transformation numérique.

Ce baromètre permet d'avoir une connaissance du marché de l'emploi numérique ; nous savons ainsi quels métiers sont en pénurie, quelles compétences sont en tension et nous donnons ainsi les moyens d'agir » déclare Stéphane Distinguin, Président de Cap Digital.

 

Aujourd’hui, plus des 2/3 des offres d'emploi sont partagées sur les métiers de développeur informatique (38% des offres) et spécialistes (24% des offres), avec une hausse continue par rapport à l'année précédente. Juste derrière la prédominance d'offres auprès des développeurs, la demande en spécialistes digitaux est très importante.

 

Elle accompagne l'augmentation de la présence du numérique dans tous les secteurs où des problèmes de plus en plus spécifiques apparaissent, comme les questions relatives aux données personnelles dans l'assurance ou encore la sécurité des serveurs d'une entreprise dans l'énergie, par exemple.

 

Le digital au cœur des besoins

Au contraire, les métiers marketing, vente et communication, ne représentent qu'1% des offres totales dans le numérique. Chiffres qui sont en baisse par rapport à l'année précédente. Celle-ci s'explique par le basculement des compétences classiques demandées vers des compétences plus "digitales".

 

Ces dernières sont prises en compte dans la catégorie traitement de l'information. Par exemple, un responsable marketing se traduit de plus en plus dans le numérique par un responsable webmarketing, SEO ou référencement.

 

« Ce premier baromètre confirme la montée du numérique avec une augmentation continue de la demande pour ces métiers. Tout semble indiquer qu'il s'agit d'un accroissement continu, mais il y a un réel décalage entre l'offre et la demande qui augmente progressivement. Mais le volume de candidats n'augmente pas suffisamment vite ce qui accroît les tensions sur le marché du recrutement.» affirme Simon Bouchez, Directeur Général de Multiposting.

 

Des offres qui attirent trop peu de candidats

L'indice d'attractivité est basé sur le nombre de candidatures à une offre et prend en compte la spécificité de chaque site d'emploi sur lequel est postée l'annonce.


Un indice proche de zéro signifie que l'offre recevra peu de candidatures

Un indice proche de 10 signifie que l'offre a reçu un très grand nombre de candidatures.

 


 

Malgré un nombre d'offres élevé pour les développeurs et spécialistes, ces familles de métiers n'arrivent qu'à la fin du classement en termes d'attractivité avec une attractivité en dessous de la moyenne (3,7 / 10). Ils n'attirent que peu les candidats, et font donc partie des métiers à recevoir le moins de candidatures.

A contrario, le traitement de l'information et marketing, communication, vente (relativement proches dans les fonctions), sont les postes les plus attractifs pour les candidats alors que les offres d'emploi sont les moins importantes.

 

Focus sur les métiers de développeurs 

 

- Progression des métiers de la « data » chez les développeurs. Les annonces pour les métiers de la « data » (data scientist, ingénieur big data..) sont en augmentation de 25,5% en un an. Ils représentent 14,6% des offres en développement informatique contre 11,6% l’année précédente.

 

- Présence faible des technologies "récentes" dans les offres. Le langage Java arrive en tête, notamment grâce au fameux "développeur J2E" très prisé des SSII. On retrouve dans le top compétence le PHP, C et .net qui sont des technologies plutôt anciennes. 

Les langages plus récents ont du mal à percer ou sont encore minoritaires. Ils sont pourtant présents mais dans des proportions bien moindre que les technologies anciennes. L'évolution dans le temps de ces nouvelles technologies serait un indicateur pertinent pour détecter les prochaines compétences. Ainsi Python, qui est déjà un langage de référence aux Etats-Unis est également en pleine expansion en France et devrait être visible dans le classement des 10 compétences les plus recherchées d'ici quelques mois.

A lire
Le lexique du Web : pour tout comprendre aux mots du digital

 

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
24/03/2017
Création d'entreprise : comment réussir vos premiers mois d'activité https://t.co/zDsDcVKUR3 https://t.co/wMiVHnyC2h
24/03/2017
RT @RDaubigny: Edgard #Grospiron : «il ne faut jamais avoir peur d'être #ambitieux» https://t.co/Sr1xTpgRnH #motivation via @Entreprendre h…
24/03/2017
Crowdfunding : comment ça fonctionne vraiment ? https://t.co/X8qbsIIMc4 https://t.co/gzFPYSLdu7
24/03/2017
Comment limiter le stress au travail ? https://t.co/LulvjWHK5N https://t.co/s5xpfeNWW0
24/03/2017
Comment les "filles et les fils de"... envahissent le monde culturel et économique https://t.co/7RRyBHJ4fK https://t.co/DgRr5BeXzK
24/03/2017
24/03/2017
Recrutement : comment séduire les chasseurs de tête https://t.co/1GM8K8Ab6c https://t.co/Vnq0JOoqkc
24/03/2017
Israël : un paradis pour les start-up https://t.co/QwRz9iAX6Y https://t.co/qtAGXfcGfZ
24/03/2017
RT @teamwhyers: Comment les #entrepreneurs secouent la direction de l’innovation des grands groupes https://t.co/IEDIo3ABly #DI #CDO #coach…
24/03/2017
10 questions à se poser avant de créer son entreprise https://t.co/1szW00zy9S https://t.co/pGiMQidrjp
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :