Accueil > Robert Mouawad, meilleur ami des diamants… et des émirs

Robert Mouawad, meilleur ami des diamants… et des émirs

Entreprendre.fr

Le nom est bien connu… des lecteurs du Guiness Book des Records. Il y figure en effet à quatre reprises, notamment pour un collier de diamants dont la valeur dépasse les 50 M€ ou l’extravagant soutien-gorge The Very Sexy Fantasy Bra, la pièce de lingerie la plus chère jamais vendue (plus de 10 M€).

53ème fortune de l'Hexagone en 2016, le milliardaire franco-libanais possède à Beyrouth son propre musée privé où il expose ses collections, porcelaines chinoises des XVIème au XIXème siècles, céramiques du Moyen Âge islamique et plus de 100 chapiteaux anciens, qu’ils soient de période islamique ou byzantine, sans oublier des pierres d’exception, comme le collier porté par la reine Elisabeth II d’Angleterre lors de son mariage ou l’Excelsior, le deuxième plus gros et plus pur diamant du monde.

 

A la tête d'un empire très secret

 

« Ma profession est ma vie, souligne-t-il. Je lui ai donné tout mon temps, mes efforts et ma fatigue. Mon succès professionnel est la raison du bonheur que je ressens aujourd’hui. » C’est associé à Victoria’s Secret que le nom de Mouawad fait régulièrement le tour de la planète (les soutiens-gorge parés de pierres précieuses ont fait la une des médias).

 

Les trois fils à la manoeuvre 

 

Pour le reste, tout est secret. Le groupe, véritable empire dans la joaillerie et l’hôtellerie de luxe, très présent dans les pays du Golfe, ne communique aucun chiffre. Depuis 2010, il est dirigé par ses trois fils (la cinquième génération), Alain, Fred et Pascal. Quant à Robert, il coule à Carouge en Suisse une retraite qu’on peut supposer heureuse, avec une fortune estimée à 1,3 Md€... 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :