Accueil > Running : pourquoi un tel engouement pour la course à pied ?

Running : pourquoi un tel engouement pour la course à pied ?

Entreprendre.fr

Grâce à la dernière étude réalisée par la Fédération française d’athlétisme avec l’agence SportLab, on en sait beaucoup plus sur les rapports des Français avec la course à pied.  Un document qui apporte un éclairage réel sur la réalité du running en France et qui tendrait à prouver que cette pratique sportive n’est plus seulement une mode mais une tendance de fond.

Concernant l’analyse quantitative et qualitative de ce sport pour tous, l’enquête fourmille de chiffres et de découvertes.

 

Des enseignements intéressants

 

>>  La France compte aujourd’hui environ 12 millions de pratiquants réguliers de la course à pied, soit 19% de la population. Pour mémoire, ils étaient 6 millions au début des années 2000.

>> 41% des 15 et 24 ans et 8% des 50 ans et + pratiquent la course à pied.

 

>> 77% des pratiquants courent en solitaire.

 

>> Les 3 principales motivations invoquées par les coureurs à pied sont : améliorer sa condition physique (58%), être en bonne santé (58%), perdre du poids (35%). La course à pied s’impose donc plus que jamais comme une activité très étroitement liée au bien-être.

 

>> 16% des pratiquants assurent participer à des courses, et 14% expliquent avoir le projet de prendre part à au moins une compétition dans l’année.

 

>> 64% des coureurs interrogés avouent être en attente de services d’accompagnement à leur pratique, un encadrement ou des avantages pour participer à une course.

 

>> 37% des pratiquants, soit plus d’un sur trois, pensent que le club reste la structure idéale pour progresser.

 

à lire aussi

 

Le phénomène sportif dominant

Quand 11% de Français courent au moins une fois par semaine, la course à pied s’impose comme le phénomène sportif dominant du troisième millénaire.

 

Avec plus de 250 000 licenciés, dont environ 120 000 se réclament de cette seule activité, la FFA se donne aujourd’hui l’ambition et les moyens d’apparaitre comme un acteur majeur et référent, comme l’explique Bernard Amsalem de la Fédération : « Nous sommes un acteur public et donc au service de la population. Nous voulons encourager, faciliter la pratique dans ses différentes dimensions, de la compétition à la santé. Cette démarche est menée depuis plusieurs années et nous avons aujourd'hui un vrai savoir-faire dans nos clubs. Nous allons par ailleurs proposer très prochainement des services innovants pour toutes celles et ceux qui veulent courir. »

 

Un sport bien-être pour tous

De nombreuses raisons expliquent le succès de ce sport auprès des Français. Premièrement, il ne coûte rien ou presque puisqu’il suffit juste d’une bonne paire de chaussures pour pratiquer et qu’on peut courir partout, en toute saison, seul ou accompagné.

 

Deuxièmement, c’est un sport où l’on peut rapidement voir ses progrès et qui fait vraiment du bien, tant sur le plan physique que mental. On améliore vite sa condition physique, on s’affine, on perd du poids, on améliore ses capacités respiratoires, on se muscle en douceur. Sans oublier la fameuse « euphorie du coureur ».

 

L'état euphorique que connaissent les coureurs est généralement associé aux endorphines ou endomorphines. Ce sont des composés opioïdes endogènes, c'est-à-dire sécrétés par le corps, lors d'activité physique intense. Elles ressemblent aux opiacés par leur capacité analgésique et procurant une sensation de bien-être.

 

Rappelons qu’une étude du Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM) publiée dans la revue Cell Metabolism, indique que ce serait surtout la dopamine qui causerait cette euphorie. La dopamine est un important neurotransmetteur libéré par notre cerveau, qui intervient dans de nombreux systèmes de l'organisme. Elle est associée au plaisir et à la récompense. Ce qui explique pourquoi courir donne l’impression d’être plus heureux.

 

Enfin, le running est le sport social par excellence. En plus des clubs et des associations, il existe grâce à internet et aux réseaux sociaux des communautés de coureurs, des blogs, qui permettent de courir à plusieurs, de faire des rencontres. Le running est aujourd’hui entré partout, y compris dans les entreprises où il permet de favoriser les liens et la solidarité entre collègues.

 

Autant d’éléments qui confirment que le running n’est plus une simple mode mais bien une vraie tendance de fond qui devrait s’installer à long terme en France comme à l’international.

 

Le business du running

 

>> 500 m€ : CA du marché du running en France

>> 6,1 millions de paires de chaussures running vendues

>> 2,5 millions de spectateurs au marathon de New York

>> 5,5 m€ : budget du marathon de Paris

>> 15,5 m€ : budget du marathon de New York

>> 50 m€ : retombées économiques liées au Marathon de Paris

>> 250 m€ : retombées économiques liées au Marathon de New York

 

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
23/06/2017
Toulouse : l'immobilier décolle – https://t.co/3k8nVr2J7l
23/06/2017
Jacques-Antoine Granjon s’offre un Petit Ballon – https://t.co/IWo8QKr8El https://t.co/8AN2XVLgiZ
23/06/2017
Qui est Edouard Philippe, le nouveau Premier ministre ? – https://t.co/9FXmUECBx8 https://t.co/F7QAixlXhx
23/06/2017
Berger-Levraut à la conquête de l’Espagne – https://t.co/0lZVc8ryvA
23/06/2017
TravelCar : une place de parking qui rapporte – https://t.co/pwE6qsbhYV
23/06/2017
Sylvain Maillard, PDG d'Alantys Technology, marche avec Emmanuel Macron – https://t.co/qwAAS2J8iU https://t.co/PvLu0SSBgf
23/06/2017
Comment construire votre stratégie de #communication dans notre ère digitale ? https://t.co/jplcWrV97y… https://t.co/hDwxAg5x48
23/06/2017
Creads : l'ascension du leader français de la création graphique en ligne ! – https://t.co/ZXdt3h33Qh https://t.co/8mEJ4wpxLq
23/06/2017
De Charenton poursuit sa route – https://t.co/HO2PaMI4ls
23/06/2017
Ces chefs d'entreprise qui partent en politique – https://t.co/PX5zZ4ORA4 https://t.co/Pz0GGtJVEg
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :