Accueil > Salty : j'irai surfer dans votre salon

Salty : j'irai surfer dans votre salon

Entreprendre.fr

A l’origine, une intuition : le surf est plus qu’un sport, c’est un véritable style de vie. Son image est utilisée pour vendre des vêtements mais aussi toute une pléiade de produits comme des voitures ou de l’eau minérale.

Paradoxalement, il n’existe aucune offre de mobilier et de décoration inspirée par cette culture, alors que le marché

de la déco ne cesse de croître.

 

Réinterpréter la planche de surf

 

Le concept des deux fondateurs de Salty est simple : réinterpréter la planche de surf en utilisant les mêmes matériaux et la même technique de fabrication pour en faire des tables basses, tables à manger, bancs et autres porte manteaux. La marque se lance donc en mars 2017 avec un e-shop.

 

« On a commencé à teaser sur les réseaux sociaux et suite à la parution d’articles dans la presse spécialisée surf, les gens ont commencé à nous contacter pour nous demander quand les produits seraient disponibles à la vente. Nous avons dû les faire patienter 3 semaines avant la mise en ligne et quelques heures après, les premières tables étaient vendues. On ne pouvait pas imaginer meilleur lancement. » raconte Benjamin Rossillon, co-fondateur.

 

Du surf au business

 

Rapidement Salty travaille sur une levée de fonds afin de financer la production et le développement de nouveaux produits. La marque fédère alors quelques amis et de prestigieux Business Angel, tous passionnés de surf, comme Sébastien Lucas (Oxalide), 

Didier Kuhn (Screen Tonic), Bertrand Diard (Talend) ou Pierre Kosziusko Morizet (Price Minister).

 

Séduits par le concept, Nicolas Veto et Matthieu Bimbinet qui viennent de racheter le groupe 727, spécialisé dans la confection de sacs et objets de décoration en voile de bateau recyclées, proposent de distribuer la marque aux USA via leur filiale américaine.

 

Pour Benjamin Rossillon, Salty et 727 partagent la même passion pour l’océan et les activités nautiques : « Notre positionnement et nos cibles sont identiques. Les équipes US de 727 participent à tous les boat show et salons spécialisés outre- Atlantique. C’est donc une formidable opportunité pour nous de lancer la marque sur le continent américain. »

 

Surfing in America

 

Un test en février dernier pendant le très célèbre New York Now permet de valider les produits auprès du marché américain avec les premières commandes pour des boutiques des prestigieuses iles de Nantucket et Marthas Veynard et dans les très chic Hamptons, spots de surf réputés de la côte est.

 

En juin dernier, Salty a sillonné la Californie de San Diego à San Francisco à bord d’une Jeep Wrangler fournie par la célèbre marque américaine, partenaire de cœur qui suit la marque depuis ses débuts en France.

 

Déjà dans trente boutiques

 

Aujourd’hui, Salty recense une trentaine de boutiques en France, aux Etats Unis, en Espagne et en Italie et un corner au MotorVillage Champs-Elysées. La marque affirme un positionnement singulier dans l’univers de la déco et des start-up inspirées par le surf. Mais la jeune pousse ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

 

Elle vient d’enrichir son offre de poufs et cousins en néoprène, matière utilisée pour les combinaisons de surf qui offre étanchéité

et séchage express. L’idéal pour les bords de piscine, et positionner la marque sur le marché de l’outdoor. La barre des 100 tables vendues vient d’être franchie et les deux dirigeants entendent désormais optimiser la production de leur mobilier pour réduire le temps de fabrication et de livraison et ainsi faciliter le réassort en boutique.

 

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :