Accueil > Start-up : les Américains chassent en France

Start-up : les Américains chassent en France

Entreprendre.fr

En janvier dernier, le site de prise de rendez-vous médicaux Doctolib réalisait un tour de table de 25M€ avec quelques surprises dans la liste des investisseurs qui en fisent long sur l'appétit des Américains pour les pépites françaises.

En se penchant sur cette levée de fonds emblématique, on retrouve – sans surprise – Bpifrance et plusieurs personnalités françaises du digital, comme Pierre Kosciusko-Morizet (co-fondateur de PriceMinister) et Nicolas Brusson (co-fondateur de BlaBlaCar) ainsi que Ludwig Klitzsch, patron d’un groupe allemand de cliniques privées.

 

Mais ce tour de table a également concerné un acteur moins connu dans l'Hexagone : le fonds américain Accel Partners, un géant de la Silicon Valley basé à Palo Alto, avec plus de 8,8 Mds€ (8 Mds€) gérés et des participations dans Facebook, Dropbox ou Spotify, mais aussi dans des entreprises françaises, comme Showroomprivé, BlaBlaCar ou Algolia.

 

Venir chercher les pépites de demain dans leur pays d’origine, une démarche originale pour un fonds américain, qui confirme que la French Tech est reconnue à sa vraie valeur.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :