Accueil > TOP 10 des excuses de salariés en retard

TOP 10 des excuses de salariés en retard

Entreprendre.fr

Les bouchons, la météo, la mauvaise nuit du petit dernier... Voici les 10 excuses les plus fréquentes pour expliquer un retard au bureau.

1. J'étais bloqué dans les bouchons / j'ai eu des soucis (ou des retards) de transports en commun
L'excuse la plus courante et la plus utilisée au cours du siècle dernier. En effet, elle s'avère assez efficace, car elle touche tout le monde et tout le monde sait que les transports ne sont jamais fiables à 100 %, ou qu'un accident sur la route est si vite arrivé. Il est tout à fait possible de vérifier sur internet la véracité de l'argument de son salarié.

 

à lire aussi


2. J'ai un ou des enfants
Les salariés ayant des enfants disposent d'une belle base d'excuse plus ou moins valable à utiliser de façon régulière : du grand classique "mon enfant était malade" ou "l'instituteur était absent"...

 

3. Je suis fatigué(e) ou la panne de réveil
Cette excuse est aussi très utilisée, surtout en période hivernale ou le temps influe beaucoup sur le système immunitaire. Une grosse fatigue associée à une mélodie de réveil discrète ou non activée et c'est le retard. Si le même collaborateur l'est de façon régulière, cela peut traduire un malaise personnel ou dans son milieu professionnel...

 

4. Je suis toujours à la mairie / préfecture 
L'argument de la longue attente dans une administration quelle qu'elle soit (suite à une demande de passeport, carte d'identité, permis de conduire....) peut s’avérer être une source de retard.

 

5. Je suis en panne / j'ai crevé un pneu
Une telle excuse clichée qu'elle en devient probable. À vérifier en fonction de la distance domicile / bureau du salarié et de l'état de sa voiture. Elle peut en tout cas provoquer un retard important entre le temps de réparation du véhicule et le fait de rejoindre son lieu de travail via un autre moyen de transport.

 

6. Mon véhicule est bloqué
Il vous est déjà arrivé d'être bloqué de longues minutes par un camion en livraison ou une automobile mal garée. La plupart du temps, ce type de désagrément n'occasionne pas de très longs retards, plusieurs coups de klaxons répétés permettant de fluidifier sa sortie.

 

7. La grève surprise

Les grèves se multiplient ces dernières années principalement dans les transports en commun, même si un service minimum a maintenant était mis en place, il n'empêche qu'il est quand même possible d'avoir plusieurs heures de retard pour les salariés éloignés ou/et très dépendants de certains types de transport.

 

8. À cause de la météo
Une météo changeante peut entraîner des ralentissements sur les routes quand il y a du brouillard, de la pluie. Parfois, la météo peut provoquer des incidents plus importants comme le fait de rester bloqué par une soudaine tombée de neige. La météo peut être utilisé comme excuse.

 

9. L'incompréhension
L'excuse basée sur un quiproquo due à une incompréhension ou à une ignorance : "j'étais persuadé de commencer à 10h" avec l'ajout d'une exclamation bien placée.

 

10. J'étais coincé dans l'ascenseur
Un excuse un peu moins courante, celle de la panne d'ascenseur. Invérifiable, cette excuse peut parfois arriver, en sortant de chez soi, monter dans un ascenseur et rester coincé entre deux étages. 

Source : Dynamique Mag

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :