Accueil > Tourisme : Okko Hotels parie sur le fair-cost

Tourisme : Okko Hotels parie sur le fair-cost

Entreprendre.fr

Okko Hôtels tente de renouveler l'hôtellerie en proposant des sevives haut de gamme à des prix low cost.

En janvier 2009, un tout nouveau genre d’hôtel 4 étoiles voit le jour à Nantes. Fort de leur expérience dans l’industrie hôtelière chez Accor, Olivier Devys, 62 ans, et Paul Dubrulefondent leur propre chaîne.

 

à lire aussi

 

«OKKO Hotels propose une offre tout compris, notamment la chambre et le club composé d’un grand espace de 250 à 350 m². Le but est de s’y sentir comme à la maison avec un salon pour travailler, une bibliothèque et une grande salle à manger avec réfrigérateurs, machines à café... à disposition. L’offre comprend le petit déjeuner, le snacking dans la journée et l’apéritivo comme en Italie le soir. Notre objectif est de ressembler le moins possible à un hôtel. OKKO est à mi-chemin entre la maison d’hôtes et la maison de famille», détaille Solène Devys, directrice de la communication.

 

à lire aussi

 

Le prix de la nuitée ? À partir 110 € à Grenoble, 135 € à Lyon. «Nous sommes au même prix, voire moins chers que nos concurrents 4 étoiles qui proposent la chambre seule. Chez nous, les clients qui choisissent une offre haut de gamme ne doivent pas payer de services supplémentaires».

 

Pour proposer une offre aussi alléchante, OKKO Hotels ne s’est pas installé en hypercentre-ville. «Ce qui coûte cher dans un hôtel, c’est le coût du foncier répercuté sur les chambres. Nous avons choisi d’être bien situé géographiquement mais de ne pas être trop gourmand au mètre carré. Nous avons donc créé des espaces communs utilisés par tous nos clients, comme le club». Chez OKKO, ni salles de réunion ni de spa par exemple. L’organisation du personnel a aussi été simplifiée, avec une équipe de 12 à 15 personnes contre 25 à 30 dans un hôtel classique.

 

«Grâce à notre offre tout compris, pas besoin de check-in ou de check-out des chambres, ou de veiller que les clients ont payé le petit déjeuner. Nous gagnons du temps. Et avec un personnel polyvalent, en charge de la conciergerie, du service, du réassort... nous optimisons le fonctionnement de l’hôtel».

 

La chaîne aux 880.000 € de CA compte bien se développer. Après Nantes, Grenoble et Lyon, un nouvel établissement ouvrira à Rueil-Malmaison fin 2015. D’ici 10 ans, le réseau devrait compter 50 hôtels dans toute la France.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :