Accueil > Start-up : le parcours sans faute de TravelerCar

Start-up : le parcours sans faute de TravelerCar

Entreprendre.fr

Il y a quelques années, Ahmed Mhiri, alors chef de projet informatique, se fait la réflexion : il est ridicule de payer pour laisser sa voiture dormir dans un parking à l’aéroport et de dépenser de l'argent une fois à destination pour louer un autre véhicule. De là l'idée de créer une plateforme d'échange entre particuliers.

« J'étais passionné par l'entrepreneuriat mais n'avait jamais osé faire le premier pas. J'avais un poste de salarié passionnant mais j'étais convaincu que je devais créer mon entreprise », explique le jeune entrepreneur. En 2012, sa start-up, TravelerCar voit le jour. Un an plus tard, le jeune entrepreneur intègre le Founder Institute.

 

Une première levée de fonds de 750K€

« J'avais besoin d'être accompagné. En trois mois, j'ai suivi une formation accélérée et appris le bagage complet de l'entrepreneur : marketing, finance, développement, communication… Tout au long du programme, j'ai pu travailler sur mon projet, accompagné par des mentors expérimentés, en bénéficiant de leurs réseaux et de leurs compétences ». En juillet 2014, il réalise une première levée de fonds de 750 K€.

 

à lire aussi

 

L'autopartage, un concept dans l'air du temps

«Nous avons été confrontés à un problème opérationnel concret : trouver un assureur qui comprenne notre modèle. Une fois celui-ci résolu, nous avons pu convaincre un fonds d'investissements, Network Finances, d'autant que le concept d'autopartage était dans l'air du temps». En mars dernier, TravelerCar a bouclé une levée de 5 M€ auprès du fonds d'investissement de la MAIF et de ses investisseurs historiques. «Nous avons démontré notre capacité à aller à l’international avant même la levée», commente l'entrepreneur. Un parcours sans faute.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
26/06/2017
Concierge, le bouton connecté qui s'occupe de votre maison en votre absence – https://t.co/bdSG9aG4eY https://t.co/fGAyNmUOpJ
26/06/2017
Le financement participatif moins rentable que le Livret A ? – https://t.co/hgUFnFLjqU https://t.co/wA6nRoRDas
26/06/2017
Un coffre-fort testamentaire numérique crypté en ligne – https://t.co/qz6z8JAGpe
26/06/2017
Transmission d'entreprise : les erreurs à éviter – https://t.co/hO3hDI8Nyi https://t.co/SdhYaOjjA9
26/06/2017
Immobilier : quels prix à Strasbourg ? – https://t.co/4BEjrajQwt
26/06/2017
Alimentation : Poulaillon savoure sa réussite – https://t.co/B1bbdCqBVi https://t.co/XHwQ1Kx2tO
26/06/2017
TechnicoFlor toujours au parfum – https://t.co/PcMoqj1D33
26/06/2017
Poulehouse au secours des poules – https://t.co/ORkFhTFGsb
26/06/2017
CIM, cette PME qui travaille sur le premier tramway d’Amérique latine – https://t.co/eqKPgT98u4
26/06/2017
Languedoc-Roussillon : locomotive des vins français – https://t.co/RWnQgHmbW9 https://t.co/EXqNACud7l
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :