Accueil > [Infographie] Ubérisation : l'impact positif sur l'emploi va-t-il durer ?

[Infographie] Ubérisation : l'impact positif sur l'emploi va-t-il durer ?

Entreprendre.fr

La France est un des leaders de l’économie collaborative en Europe, avec plus de 50 entreprises dans ce domaine. Avant 2012, le déséquilibre entre l’offre et la demande des secteurs traditionnels était patent : le pays connaissait une situation de quasi-monopole des taxis et hôteliers en Ile-de-France avec seulement 4000 licences supplémentaires de taxis créées en 70 ans et un déficit de 7000 chambres à Paris... Depuis 2012 et l’arrivée d’Uber et AirBnB, le taux d’occupation est stable dans l’hôtellerie parisienne jusqu’aux attentats, tandis que 45000 VTC ont été créés.

 Région parisienne : les défaillances de taxis sont largement compensées par les créations de VTC

 

Les défaillances de taxis ont augmenté en France de près de 60% en un an, passant de 141 cas à fin août 2015 à 224 cas à fin août 2016 et en détruisant en moyenne 3,38 emplois. En Ile-de-France, les défaillances de taxis ont augmenté de 135% entre 2013 et 2016 et représentent 1/4 de l’ensemble des défaillances du secteur en France.

 

En parallèle, on assiste à une accélération des créations de VTC, multipliées par 7 depuis 2013, pour atteindre 14 404 entrepreneurs sur un an à fin août 2016 et 12 964 emplois créés. La région parisienne connaît la plus forte progression de ces créations (multipliées par 9,5) et concentre 78% du total des créations de VTC en France en août 2016.

 

En comparant les défaillances de taxis d’une part et les créations de VTC de l’autre, les données démontrent que l’arrivée de nouveaux VTC sur le marché couvre largement les défaillances, et ce, même après 3 ans, âge critique pour une entreprise. Plus de 12000 emplois ont ainsi été créés en France entre septembre 2015 et août 2016.

 

 

 

 

 A Paris, l’hôtellerie traditionnelle a réagi moins brutalement à l’arrivée d’Airbnb jusqu’aux attentats

 

Malgré l’arrivée d’Airbnb sur le marché de la capitale en 2012, les défaillances dans le secteur de l’hôtellerie ont fortement diminué, de -58%, entre 2012 et 2014. Et cela même si le nombre de chambres disponibles via Airbnb a été multiplié par plus de 8. L’offre hôtelière parisienne étant insuffisante, cela n’a fait que combler un vide.

 

La dynamique tend cependant à s’inverser en 2015 et marque une rupture : les défaillances des hôteliers parisiens connaissent une hausse brutale de 117%. Les attentats terroristes à Paris de début et fin d’année ont plombé la fréquentation hôtelière parisienne qui a diminué d’environ 5 points (entre juin 2015 et juin 2016) alors que le trafic aérien a augmenté de 3% sur la même période. Airbnb a certainement capté une partie de ce changement, les chambres disponibles doublant en un an, pour dépasser 55000 à fin août 2016.

 

 

Etude menée par le Groupe Coface, leader mondial de l'assurance-crédit.

Site web : www.coface.com

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :