Accueil > Vis.io renouvelle les téléconférences pour les entreprises

Vis.io renouvelle les téléconférences pour les entreprises

Entreprendre.fr

Thomas Rigaudeau n’en est pas à son coup d’essai, lui qui a déjà fondé 3 start-up sur les bancs de sa prestigieuse école de commerce.

L’une dédiée aux soirées étudiantes, l’autre au Web… la troisième, en 2014, alors qu’il est en dernière année. À seulement 24 ans, ce prodige de l’informatique constate que les interfaces comme Skype et Facetime ne sont pas assez sécurisées, notamment pour les entreprises qui les utilisent volontiers comme outil de visioconférence.

 

à lire aussi

 

Sa jeune pousse a donc développé un outil de vidéoconférence qui permet à ses utilisateurs de mettre en place des rendez-vous audio ou vidéo sécurisés, sans téléchargement, et directement au sein d’outils internes existants.

 

Vis.io, qui commercialise notamment l’outil Visioquote pour le marché du déménagement, ambitionne avant tout de réintégrer le contact humain au sein de l’activité des entreprises, en particulier dans le cadre de la relation client.

 

«Puisqu’aujourd’hui, tout se digitalise, il fallait une solution d’appel vidéo simple pour remettre de “l’humain” dans les contacts. Nous nous imposons comme une alternative pertinente aux solutions BtoB disponibles sur le marché et complexes d’utilisation», explique le jeune homme. De quoi convaincre 01Ventures, Finance Utile et des investisseurs privés à hauteur de 500.000 €.

 

Aujourd’hui, plus de 2.000 utilisateurs sont accro à Vis.io, ce qui réjouit le jeune ambitieux qui considère ses actionnaires actifs comme des mentors. En ligne de mire : accélérer le développement en France et à l’international avec, fin 2016, la consolidation de l’équipe londonienne, l’ouverture d’une filiale à Berlin dès janvier 2017 et le continent africain en 2018. Bon vent… 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
ABONNEZ-VOUS
Abonnement
25/06/2017
Spark Life Contest et Make it Happen : pour promouvoir l'innovation – https://t.co/tyeknyN4zo https://t.co/qRz1MPgy5J
25/06/2017
Analyse de données : la ruée vers l'or – https://t.co/pScB8SrEgi
25/06/2017
Domaines Paul Mas, le petit devenu grand – https://t.co/ePt1XkRRnP
25/06/2017
Pourquoi vous devez miser sur la gestion des talents – https://t.co/YfOxYhuXoH https://t.co/QtRdgoMZo6
25/06/2017
Gontran Dondain (château Cabezac) veut faire de son vignoble un placement attractif – https://t.co/xkyBwLXhws https://t.co/AVpv0etxSd
25/06/2017
Les consommateurs changent : quelles conséquences ? – https://t.co/WfCZt8ERF2 https://t.co/vXBdXHKWxX
25/06/2017
Transmission d'entreprise : les erreurs à éviter – https://t.co/hO3hDI8Nyi https://t.co/7oZlVws5CB
25/06/2017
Vin : Gérard Bertrand à l’assaut des Etats-Unis – https://t.co/pYsqRUMOZ6
25/06/2017
Cuir : focus sur les jeunes créateurs – https://t.co/fF2oUQQwS6 https://t.co/gNF5qVU3cD
25/06/2017
Quatre chefs à l'assaut de la malbouffe – https://t.co/nagzWl3jEi https://t.co/UGsjEtKshX
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :