Accueil > Cyril Tramon, président de WeShareBonds : «Les besoins de financement des PME françaises sont énormes !»

Cyril Tramon, président de WeShareBonds : «Les besoins de financement des PME françaises sont énormes !»

Entreprendre.fr

Quel bilan tirez-vous de votre première année d’existence ?

 

Cyril Tramon : Le bilan est plus qu’honorable : 11 PME financées et 2.080.000 € de prêts auxquels ont participé 500 prêteurs répartis en Europe – 79% en France dont 20% à Paris et sa proche banlieue, 26% en Belgique et 6% en Suisse et au Luxembourg. WeShareBonds a permis a des PME de secteurs très variés de se développer, comme Caulaincourt, maison française de souliers haut de gamme,qui a levé 180 K€, ou Crèches Expansion, un organisme présent sur tout le territoire, spécialisé dans la garde d’enfants en crèche, qui a récolté 200 K€.

 

Comment voyez-vous l’avenir ?

 

Nous sommes confiants dans le développement des instruments pour financer les PME, les besoins restent énormes ! A notre échelle, nous visons par exemple une augmentation de l’emprunt moyen par PME qui est aujourd’hui de 189.000 €.

 

Notre équipe travaille au quotidien à la fois pour nous faire connaître auprès des entreprises en recherche de financement, et pour recruter de nouveaux investisseurs qui cherchent à donner du sens à leur épargne, tout en délivrant un service d’excellence à nos clients. WeShareBonds s’est également donné comme priorité pour l’année à venir d’augmenter la proportion de prêteurs femmes désirant soutenir les projets de nos 150.000 PME françaises .

 

Comment assurez-vous votre propre financement ?

 

WeShareBonds a réalisé avec succès, en juin 2016, une première levée de fonds de près de 3,8 M€ auprès de 50 business angels issus du monde l’entreprise et de la finance. Cette levée de fonds se compose d’une part de capital pour la plateforme à hauteur de 600 K€, et d’autre part d’un fonds de crédit de 3,2 M€.

 

Début 2017, WeShareBonds a ouvert son deuxième fonds de crédit à hauteur de 10 M€, dans lequel La Banque Postale et La Mutuelle Générale se sont engagées. Pour sa première incursion dans le monde du crowdlending, la Banque Postale a pris une participation de 10% au capital de WeShareBonds, ouvrant la voie à une collaboration pour le financement moyen- et long-terme des PME françaises qui s’enrichira de nouvelles initiatives en septembre prochain.

 

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :